Et si on positivait un peu ?

Bon, on ne va pas se le cacher, la période actuelle est assez loin d’être la plus sympathique que nous ayons traversée, et l’horizon reste flou… (ouip, au Craft on kiffe les euphémismes). Mais qu’à cela ne tienne, il paraît que dans toute épreuve il y a un cadeau caché ! Et finalement, en grattant à peine, nous en avons trouvé plusieurs, offerts par cette crise !

Selon un proverbe chinois (c’est de circonstance) « quand le vent du changement se lève, les uns construisent des murs, les autres des moulins à vent« . Même en restant cantonnés (de circonstance on a dit) à notre univers brassicole local, de jolis exemples de « moulins » apparaissent !

Nos coudes sont devenus polyvalents : on les entrechoque pour se saluer, on continue de les lever (avec modération) pour tenir le coup, mais surtout ils se sont serrés pour passer sous la vague… Le contexte difficile a en effet généré des élans d’échanges et de solidarité, qui se traduisent par de très belles réussites. Nous en avons retenu quelques unes pour cet article :

  • la création de la NATION’ALE : la Nation’ale est une initiative du SNBi, le Syndicat National des Brasseurs indépendants. L’idée était de lancer une « collab » nationale, en proposant aux brasseurs indépendants français de créer une bière de récolte au houblon frais en utilisant des fleurs de houblons juste après la cueillette, sans être séchées ni conditionnées. Cette bière unique permet ainsi de révéler le parfum végétal et la fraîcheur de la plante. Charge à chaque brasseur d’élaborer sa version de cette Nation’ale en lien avec un producteur local de houblons. Au final, plus de 140 brasseurs se sont lancés dans l’aventure.

En Bourgogne, la Brasserie Belenium (Beaune, 21) s’est lancée, et a créé une pale ale avec le houblon cascade frais de la houblonnière du Château (Corberon, 21). Il reste encore quelques « quilles » de ce brassin éphémère, léger et frais, à découvrir avant qu’il ne soit trop tard !

  • « C’est arrivé près de chez vous », la collab Elixkir/Independent House/brasserie des Ducs : ou plutôt les collabs, puisque deux autres nectars vont suivre le premier. Comme souvent la contrainte a créé l’opportunité, comme ils l’expriment eux même  » Puisque les interactions sociales ne sont permises que pour répondre à l’impérieuse nécessité de travailler, nous [Elixkir] avons trouvé avec cette collaboration un alibi commode pour boire des coups avec Luc et Fabien les copains de la Brasserie des Ducs et Independent House ». Au final, ce premier brassin collaboratif abouti à un délicieux « baltic porter », bière noire de fermentation basse, raisonnable en alcool, et gourmand grâce à une belle rondeur qui laisse en bouche d’irrésistibles notes de chocolat noir et de café…
  • La mini-série de vidéos cocktails à base de bières et de liqueurs concoctée par la Maison Briottet et la Brasserie artisanale des trois Fontaines, dont la première création porte bien son nom : le « RECONFORTANT ». Quand deux belles entreprises locales, au savoir faire reconnu, s’unissent pour vous proposer des recettes simples et efficaces, c’est du bonheur liquide ! Vidéos à retrouver en ligne : https://fb.watch/3ZN4p3v6UK/
  • A l’échelle nationale, la bière « non essentiel » est également le fruit d’une démarche collective d’une quarantaine de brasseries. Et, en local, elle nous a donné l’occasion d’un moment de retrouvailles sympathique devant la Cervoiserie à Chenôve ce samedi 27 février, pour rappeler que tout « non-essentiels » que nous sommes, les acteurs de la filière brassicole -dans son ensemble- sont toujours là !
  • A notre modeste échelle, cette période de fermeture nous permet d’avancer (enfin) sur quelques projets qui trainaient depuis trop longtemps : la réalisation de vidéos et de « facebook live » avec nos brasseurs (The baboon, Two Dudes, La Rustine), le lancement de notre e-boutique, la finalisation du projet « Craft beer Club » (promis en vous en dit plus très bientôt), et dans les jours qui viennent une petite surprise en cours d’élaboration avec les Moulins Bleus (oui, c’est du teasing ;).

Finalement, ça fait du bien d’arrêter de regarder le bar vide pour se concentrer sur le verre à moitié plein !

Et vous, c’est quoi vos « cadeaux covid cachés » ?

Articles similaires

Parfait accord !

Et si nous profitions de cette période particulière pour déguster nos bières autrement ? A défaut de l’animation et de la convivialité de votre bar habituel, votre tanière peut être le lieu idéal pour une séance de méditation pleine conscience !

Lire la suite

IBU roi ?

Vous avez déjà croisé ce sigle au détour d’un article ou d’un reportage sur la bière, ou vous venez de le trouver sur une fiche produit de notre boutique, mais sa signification reste obscure ? Allez, on vous en dit plus ! IBU est l’acronyme de International Bitterness Unit : Unité Internationale d’Amertume (si l’on veut être exhaustif,

Lire la suite
Retour haut de page